Présentation

La préoccupation de la femme au sein de la FNGN a débuté depuis sa création en 1967. En effet, malgré leur forte contribution au développement, les femmes restent encore très peu intégrées à ce processus.

Au-delà des travaux domestiques, les femmes en ville comme en campagne sont contraintes d’entreprendre toute une gamme d’activités pour se procurer des revenus. Au moment où de plus de femme se sont engagées dans des activités diverses, leur représentation et leur appui devenaient une nécessité.

En 1983 le nombre des groupements féminin s’est accru. On les retrouve au nombre de 56 % des adhérents de femmes soit 366 201 adhérentes. Chaque union à recruter son animatrice dans l’objection de créer une structure de coordination et d’appui aux activités féminines.

La structure technique à dimension nationale est aujourd’hui L’unité d’appui à la promotion de la Femmes a été mise en place en 1985. L’unité d’appui à la promotion de la Femme compte une responsable et trois animatrices qui sont basé au sein du siège de la FNGN.

Elles sont chargées de la supervision, du suivi des projets, de la formation des animatrices, la production des rapports d’exécution des projets. Au niveau des unions les animatrices sont au nombre de 95 animatrices qui sont chargées d’encadrer et suivre les activités des femmes des groupements Naam.