Les savonneries

Les savonneries mères de la FNGN a été créée en 1986 grâce à un financement de l’UNICEF. Située dans la commune de Ouahigouya, elle est gérée par  19 groupements naam  féminins .Selon le système Naam, cette première savonnerie  devait générer d’autres unités. Ainsi  dire (10) autres unités dans d’autres  villes que Ouahigouya ont ouvert  leurs portes.
  

Initialement, la savonnerie de Bas néré jouait  un rôle de formation  et de production .Très vite les femmes ont maîtrisé la technique de production du savon qui constitue une source de revenu très  importante pour elles .Les différentes   formations  aidant,  les femmes ont aussi  acquis une bonne capacité d’organisation et de gestion. Aujourd’hui cette savonnerie a un chiffre d’affaire de plus 7 millions (1993-94) et produit  plus de 500 000 boules de savon par année.

Les savonneries contribuent aussi à la valorisation de certain produits locaux tels le beurre de karité, graine de neem , amandes de balanitèsses , tourteaux d’arachides  huiles de coton …
En somme la savonnerie est bénéfique à plusieurs titres pour les femmes. Dans chaque unité une vingtaine (20) de femme travaillent à tour de rôle, par groupe de 4 . Elles ont un revenu moyen de 26 000F CFA/mois  .Ces unités ont également  formés des  femmes  dans des petits village s qui fabriquent du savon familial.